Habitat fluvial Patrimoine fluvial Transport fluvial Péniches à vendre

Lexique fluvial illustré, vocabulaire de la batellerie

helice de penicheBollards sur une péniche







A B C D E G L M P R S T V Y

Alternat: Sens unique alterné (signalé par des feux rouge et vert) pour le franchissement d'un passage rétréci ou d'un souterrain

Amont: La direction d'où vient un cours d'eau

Arbouvier: Mât d'amarre fixé au tiers avant d'un bateau relié à un câble destiné à être halé par des hommes ou des animaux

Arche marinière: Arche d'un pont sous laquelle s'effectue la navigation. Les arches sont toujours numérotées depuis la rive gauche

Atterrissements: Matériaux solides déposés par la rivière, créant parfois îlots ou plages

automoteur, transformez vos péniches Automoteur: C'est la

péniche classique, la plus répandue (par opposition aux chalands tractés et aux barges poussées)

Aval: Direction vers laquelle descend le cours d'eau

Avalant: Bateau descendant le courant, allant vers l'aval

Avis à la batellerie: Informations données par le Service de la Navigation sur les conditions de navigation, dérogeant, à titre temporaire aux dispositions du Règlement Particulier de Police


Bac: Bâtiment assurant un service de traversée de la voie navigable, et classé comme tel

Bâche de sauvetage: Carré de toile destiné en cas d'avarie du bateau à être placébachot à l'extérieur sur une voie d'eau. Se dit aussi prélart. Fait partie des équipements obligatoires du bateau

Bachot:
Canot de service, ou annexe, obligatoire sur toutes les

péniches
Bajoyer: Paroi latérale du sas de l'écluse
écluse, bajoyer
sommaire de la page vente location

Balise: Matériel employé pour la signalisation des écueils, des limites du chenal ou des points singuliers

Ballast(Lest): Tout compartiment de bateau pouvant recevoir du lest liquide. Quand le bateau voyage à vide, il faut ballaster la

péniche pour que l'hélice soit complètement immergée; les mariniers remplissent la cale arrière d'environ 50.000 litres d'eau

Barrage: Ouvrage créé sur une rivière dans le but de retenir les eaux en période d'étiage ou d'en relever le niveau. Le barrage permet d'augmenter le mouillage et de régulariser le cours

Batardeau: Caisson étanche que l'on applique sur la carène d'un bateau en avarie ou d'un ouvrage de navigation avant d'effectuer une péniche en cale sèche réparation à sec. Par extension, colmatage hétérogène d'une fissure ou d'une voie d'eau dans la coque, par l'intérieur par exemple. Sur les

péniches les mariniers réalisent un batardeau en fabriquant un petit cadre en bois dans lequel ils coulent un mortier de ciment après avoir au préalable placé une tranche de lard gras sur la fuite. Le batardeau est provisoire, la réparation se fera le plus vite possible au chantier naval

Batellerie: Ensemble de la profession du transport par les eaux intérieures

Berge: Talus naturel bordant le lit d'une rivière

Bief: Partie d'une rivière ou d'un canal comprise entre deux barrages ou deux écluses

Bief fluvio-maritime: Section de fleuve, rivière ou canal située entre la limite d'inscription maritime et la mer. Les bateaux fluviaux y sont admis sous réserve de se soumettre, ainsi que leur équipage, à des prescriptions de police et de sécurité complémentaires

Bief de partage: Sur un canal de jonction franchissant une colline ou une montagne, bief situé à la ligne de partage des eaux, donc le bief le plus élevé

Boite à sardines: Nom souvent donné par les mariniers aux yachts et autres bateaux de plaisance

Bollard: Bitte d'amarrage d'un quai, d'une écluse ou d'un bateau
bordaille (parte latérale de la coque d'une péniche, détail )
Bordaille:
Correspond au bordé des bateaux de mer, c'est la structure formant les parties latérales de la coque

Bouchain:
Partie basse (immergée à vide) de la bordaille

Bout:
Cordage de plusieurs mètres servant à amarrer le bateau

Bouteur:
Gouvernail auxiliaire placé à l'avant des bateaux de commerce et permettant de manœuvrer plus facilement

A B C D E G L M P R S T V Y

Cajolage: Mouvement qui consiste à laisser reculer le bateau en maintsommaire de la page vente locationenant I'amarre avant à la rive ou a un autre bateau

Chemin de halage: Chemin qui suit la rive d'un canal ou d une rivière et d'où les bateaux étaient halés par des hommes, des chevaux ou des tracteurs

Chemin de contre-halage: Chemin opposé au chemin de halage

Chenal: C'est le passage navigable que doivent suivre les bateaux sur un cours d'eau

Chômage:
Période d'arrêt de navigation sur les canaux, pour raisons techniques ou économiques. Les chômages annuels pour l'entretien font l'objet d'un arrêté ministériel et d'une publication au Journal Officiel

Couple:
Membrure qui prolonge la varangue sur les bordailles

Culer: Reculer sous l'effet du courant

Défense: Ballons, vieux pneus ou pièces de bois servant à protéger la coque du bateau contre les chocs, dans les écluses. On dit aussi pare-battage

Déhaler: Déplacer un bâtiment en le halant par ses amarres

Droite et gauche:
N'ont rien à voir avec bâbord et tribord mais prennent leur sens toujours en regardant vers l'aval: rive droite, rive gauche
sommaire de la page vente location
Duc d'Albe: Pilotis d'amarrage sur une rivière ou dans un port

péniche dans une écluse Écluse: Ouvrage à sas permettant sur un canal ou une rivière canalisée de faire franchir à un bateau la dénivellation qui sépare deux biefs

Ecoire ou équarre: Pièce de bois qui sert lorsque le bateau est à l'arrêt, à le maintenir écarté de la rive

Ecoutilles: Panneaux de bois ou de métal (acier peint, galvanisé ou inox, aluminium) qui recouvrent la cale quand la

péniche est chargée
. chat sur une péniche

Épi: Digue, jetée ou brise-lame perpendiculaire au sens du courant. Espars. Perche ou tourelle, placée dans le lit de la rivière et servant au balisage

Epissure:
Boucle tressée à l'extrémité d'une corde d'amarrage (bout) destinée à  entourer un bollard afin d'assurer la solidarité avec la terre

Estacade: Jetée en charpente servant à prolonger un bajoyer pour guider les bateaux à l'entrée d'une écluse ou leur permettre de s'amarrer
sommaire de la page vente location
Établissement flottant: Installation flottante qui n'est pas normalement destinée a être déplacée (bains, docks, embarcadère)

Étiage: Niveau des plus basses eaux d'un cours d'eau

Freycinet: L'écluse standardisée par la Loi Freycinet (1879) d'une forme parallélépipédique, longue de 40 m et large de 5,20 m, devient le gabarit universel des bateaux de canal du 19ème siècle. Les

péniches de l'époque vont tendre à la remplir le plus complètement possible. Ce qui va définir leur morphologie générale ainsi que certains traits de leur architecture: gouvernail repliable, marquise démontable, etc....

Grappin: Pièce métallique à plusieurs branches, pouvant a la rigueur remplacer l'ancre sur les bateaux légers. Sert surtout a constituer un point d'ancrage provisoire sur la berge lors d'une manœuvre Dans ce cas on y frappe un câblot léger mais résistant.

Guindeau: Treuil destiné à manipuler les ancres
guindeau

Haï: Retour de l' eau qui tournoie sur elle-même quand elle rencontre un obstacle (dans les méandres)

Halage: Remorquage du bateau assuré depuis la rivesommaire de la page vente location

Hiloire ou Danbord:
Partie supérieure de la coque d'une péniche s'étendant sur la longueur des cales où sont posées les écoutilles

Levée: Digue parallèle à la rive d'un cours d'eau destiné à arrêter ses débordements

Lit: Emprise d'un cours d'eau
willy au macaron.
Macaron: Nom donné a la barre sur les

péniches

Marche à couple: Accouplement latéral de deux ou plusieurs bateaux
deux péniches voyageant à couple






Marquise:
Habitacle en bois qui abrite la timonerie d'une péniche
marquise ou timonerie de péniche
Marinier: Pilote d'un bateau de commerce fluvial. L'ensemble des mariniers constitue la batellerie

Mascaret: Vague déferlante produite dans certains estuaires par la rencontre du flux de la mer et des eaux de la rivière

Menue embarcation: Bâtiment de moins de 20 tonnes

Moïse ou patte d'oie: Estacade en pilotis ou en "dur" placée à l'avant d'une écluse et d'un barrage pour empêcher le bateau avalant de dériver vers le barrage

Palplanche: Profilés métalliques assemblés entre eux et qui servent a endiguer les berges

Peack: Réservoir de rétention d'eau en cas d'avarie situé entre l'avant ou l'arrière de la péniche et la premiere cloison étanche
sommaire de la page vente location
Passe: Désigne certains points caractéristiques de la rivière

Péniche: Bateau fluvial en bois (1880) originaire du nord et du centre de la France, ses dimensions vont tendre à remplir les écluses de type Freycinet (40 m x 5,20 m). Par extension, ce terme désigne, pour les "terriens", tout bateau fluvial en acier qui n'est pas un yacht

Pente d'eau ou coin d'eau: Ouvrage d'art, permettant le franchissement d'un dénivellé entre deux biefs navigables, dans lequel un mécanisme pousse une

péniche sur une pente pour lui faire franchir une dénivellation

Perré:
Revêtement de pierre d'un talus. Par extension, le talus lui-même

P.H.E.N.(Plus hautes eaux navigables): En période de crue, limite au-delà de laquelle la navigation est interdite ou se poursuit aux risques et périls des bateliers ou plaisanciers

Plan incliné:
Système de transbordement de bateau entre deux biefs constitué par un bac supporté par des bogies se déplaçant sur un plan incliné à dix pour cent
sommaire de la page vente location
Plat-bord: Passage latéral extérieur gauche ou droit reliant l'avant et l'arrière du bateau

Point kilométrique (PK): Les voies navigables sont jalonnées de bornes péniche traversant un pont canal près d'Epinalkilométriques de l'amont vers l'aval

Pont canal: Ouvrage de maçonnerie et d'acier grâce auquel un canal peut franchir une vallée


 
Prélart: Bâches servant à recouvrir des panneaux de pont, éventuellement à obstruer une voie d'eau

Radier: Fond maçonné d'une écluse ou d'un ouvrage d'art

Rapide: Passage rétréci ou encombré d'obstacles ou le courant est plus fort

remorqueur jacques  péniche habitat et patrimoine fluvial
Remorqueur: Petit bateau équipé d'un puissant moteur qui occupe souvent plus de la moitié de sa surface et muni d'une grande hélice, destiné à tractionner les

péniches dans des passages délicats(voir aussi toueur)

Retirement: Enlèvement d'un bateau coulé


Rivet-plongeur: Rivet de secours muni d'un filet et d'un écrou (à la manière d'un boulon) destiné a remplacer un rivet qui fuit ou qui s'est détaché suite à un choc, des rondelles d'acier et de caoutchouc assurent l'étanchéité (provisoire...voir batardeau)

Rouf: Toiture surélevée d'un logement au-dessus du pont. Se dit aussi rouffle dans la batellerie

Sas: C'est le nom que l'on donne au bassin d'écluse, fermé par les bajoyers et les portes

Tiaume: Nom donné anciennement à la cabine située à l'arrière abritant le poste de conduite d'un bateau halé Tillac: Pont d'un bateau. Par extension, plancher de la cale des

péniches

Timonerie:
Superstructure servant à protéger l'appareil de gouverne et le conducteur (Syn. marquise)

Tirant d'eau: Niveau d'enfoncement dans l'eau d'un bateau     Tirant d'air: Hauteur totale du bateau au dessus du niveau de l'eau

Toueur: Bateau symétrique (amphidrome: qui peut naviguer dans les deux sens) qui se déhale sur une chaîne posée au fond de l'eau à l'aide d'un treuil, mu par une machine à vapeur, entraînant derrière lui un train de

péniches pour traverser des passages délicats pour la navigation (souterrains, passages étroits) une description complète du toueur se trouve sur la page histoire

Trématage:
Action de doubler.

Vaigrage: Habillage intérieur des bordailles du bateau(le plus souvent en bois)

Veule: Pont de la péniche (à l'avant et à coté des boulards arrières)

Virage ou virement de bord: Demi-tour complet

Yak ou yek: (gaffe):long manche en bois de ~ 4mètres terminé par un crochet et une pointe

sommaire de la page vente location  

A B C D E G L M P R S T V Y



Péniche solaire Règlement Accueil Contact
Ouvrages d'art Adresses
de VNF
Plans de bateaux Blog
fluvial
Facebook Freycinet Magazine Piloter une péniche
Louer une péniche Emploi fluvial Assurer
sa péniche
Péniches à vendre






Partager sur Facebook