Piloter une péniche n'est pas évident, la masse du bateau et sa longueur impliquent de tenir compte d'une importante inertie
Piloter une péniche, conduite d'un bateau fluvial
Règles de conduite fluviale


Il s'agit d'anticiper malgré la vitesse faible, s'arrêter rapidement est impossible. Pas de freins, seule la marche arrière permet de stopper le bateau, le temps de réaction est long, l'inertie le pousse à continuer d'avancer..

La navigation se fait au centre de la voie navigable,
pour le croisement avec un autre bateau, chacun se rabat sur la droite.
Le trématage (dépassement) se pratique par la gauche.

En cas de passage étroit, le bateau avalant est prioritaire ainsi que les péniches de transports et tous les bateaux plus gros que le vôtre.

Pour une information complète, procurez vous un code de navigation type "Code Vagnon" que vous devrez posséder à bord ainsi que les cartes de navigation de l'itinéraire emprunté.


 
Passage d'écluse

L'approche
Si les portes sont fermées,
rester à distance
pour éviter les remous.

 

L'entrée
Attendre l'ouverture
complète des portes
et le feu vert.
Retirer les pare-battages.
Avancer lentement

simulation d'écluse

L'éclusage
Les  amarres sont enroulées, non nouées
pour pouvoir les manipuler pendant l'éclusage.
Bateaux montants : les amarres sont tendues.
Bateaux avalants : donner du mou sinon le bateau restera suspendu au quai !
Replier le gouvernail.

La sortie
Lâcher les amarres après l'ouverture complète des  portes, quitter l'écluse à vitesse réduite.
 
Lorsque vous passez devant des pêcheurs, réduisez la vitesse pour éviter les remous sur les berges. Prenez garde à leurs lignes et la bonne humeur régnera sur les voies navigables !

Chaque personne à bord doit disposer d'un gilet de sauvetage. Son port est obligatoire dans les écluses et sur les petites embarcations (barque, canoë)..

La vitesse maximum autorisée est de 6 à 10 km/h
sur les canaux et de 25 km/h sur les fleuves

emettre signal sonore

Obligation d'émettre un signal sonore
passage interdit

Passage interdit
vitesse maximum

Vitesse maximum autorisée
interdiction de tremater

Interdiction
de trémater
(dépasser)

Quelques panneaux de signalisation



Magazine
Adresses de VNF
Permis de navigation
Bateau fluvial solaire
Les vérifications avant le départ Check-list avant de désamarrer

Consulter les avis a la batellerie.
Vérifier le niveau d'huile du moteur et de l'inverseur.
Si le moteur est équipé d'un circuit de refroidissement interne, vérifier le niveau; s'il s'agit d'un circuit externe puisant l'eau du canal, vérifier les filtres à eau.

Vérifier le gouvernail, le tunnel d'hélice, abaisser tout ce qui se situe à plus de 3m50 de hauteur si vous naviguez sur des voies navigables au gabarit Freycinet.
Brancher la radio VHF.
Dégagez des plats-bords tout ce qui peut gêner le passage.

Vérifier la présence et le bon ordre des "bout" destinés à l'amarrage, deux à l'avant et un à l'arrière du bateau
Présence des gilets de sauvetage
Ouvrez les portes des deux cotés de la timonerie
Prévoyez une petite hache en cas de besoin de couper un cordage en urgence.
Une bouteille d'eau pour vous désaltérer.

Démarrage

1) Mise à température du moteur environ 15 minutes
2) Vérification de l'écoulement du circuit d'eau 
3) Vérification de la pression d'huile
4) Vérification de la température d'eau du  circuit interne
5) Vérification des instruments de bord : corne, feux de position, voyants...

Décollage(en canal)
1) Larguer les amarres de l'arrière.
2) Écarter l'arrière du bateau de 30° du quai (léger avant + barre tournée côté quai).
3) Larguer les amarres de l'avant.
4) Écarter l'avant du bateau (léger avant + barre tournée côté chenal).
5) En avançant lentement, placer le bateau au milieu du chenal.
6) Lover les amarres.

En rivière, vous devrez tenir compte du courant..
Le vent modifie aussi vos intentions surtout si le bateau a un grand tirant d'air..
Un moteur d'étrave facilite les manoeuvres.

Le stationnement de courte durée est autorisé le long des berges, en dehors du chenal navigable,
des écluses et des piles de pont.
Les amarres posées hors de la circulation sur le chemin de halage.



L'accostage et l'amarrage

Les manoeuvres se font le plus lentement possible.
En principe, on s'amarre toujours montant (contre le courant)
Vérifier la bonne position des pare-battage pour protéger la coque

Diriger l'avant du bateau vers l'anneau, bollard
Arrêter le bateau le plus près possible du lieu d'accostage.
Faire amarrer l'avant du bateau.
Amener doucement l'arrière du bateau au quai
Amarrer l'arrière en plaçant deux "bouts", un pour empêcher d'avancer, l'autre de reculer
Arrêter le moteur. Installer la passerelle

Essayez vous au pilotage d'une péniche de transport !

Télécharger ici la version démo jouable de River simulator
(208Mo)

jeu de transport fluvial river simulator



Livres et guides fluviaux


code vagnonpermis fluvial vagnon
carte fluviale
manoeuvres bateau moteur




















retour haut de page



Le permis fluvial
|Assurer sa péniche|Carte des voies navigables|Adresses de VNF

Vivre sa péniche | Le patrimoine fluvial | Transport | Contact | Péniches à louer




page d'accueil
et Accueil


  sur pnich.com